D'Lëtzebuerger Rousenzeitung op Daitsch a Franséisch


Le Journal des Roses en Français et en Allemand The Rosemagazine in French and German Die Luxemburger Rosenzeitung auf Deutsch und Französisch

Journal Nr.1  2019         
Yearbook 2018
Yearbook 2018; 6Th  edition         

Journal Nr.1  2018         

Journal Nr.2  2018         

Journal Nr.3  2018         

Journal Nr.4  2018         

Yearbook 2017; 5th  edition         
by any other name
By any other name mars  2018





Worldrosenews
World rose news August  2018






Journal Nr.1  2017         

Journal Nr.2  2017         

Journal Nr.3  2017         

Journal Nr.4  2017         

Yearbook 2016; 4th edition         

Journal Nr.1  2016         

Journal Nr.2  2016         

Journal Nr.3  2016         

Journal Nr.4  2016         

Yearbook 2015; 3rd edition         

Journal Nr.1  2015         
Rousenzeitung
Journal Nr.2  2015         
Rousenzeitung
Journal Nr.3  2015         
Rousenzeitung
Journal Nr.4  2015         

Yearbook 2014; second edition         








Journal Nr.1  2014         

Journal Nr.2  2014         
Rousenzeitung 3/2014
Journal Nr. 3  2014         
Rousenzeitung 4/2014
Journal Nr. 4  2014         

Yearbook 2013; first edition         

Journal Nr.1  2013         

Journal Nr.2  2013         

Journal Nr.3  2013         

Journal Nr.4  2013         

Journal Nr.4  2012         

Journal Nr.3  2012

Journal Nr.2  2012

Journal Nr.1  2012
     

Journal Nr.4  2011

Journal Nr.3  2011

Journal Nr.2  2011

Journal Nr. 1  2011
     
Leporello 2009:
fir den 250te Gebuertsdag vum Redouté
an de Centenaire vun der Rous Bagatelle
Leporello 2009:
pour le 250e anniversaire de Redouté
et le centenaire de la rose Bagatelle
Leporello 2009:
for the 250th anniversary de Redouté
and the centennial of the rose Bagatelle
Leporello 2009:
für den 250. Geburtstag von Redouté
und die Hundertjahrfeier der Rose Bagatelle
 


 


 

 



On ne saurait se rappeler l’histoire des roses au Luxembourg, sans que le nom de Pierre Joseph Redouté (1759-1840) y soit associé.


Né à St. Hubert dans les Ardennes, région qui fit partie du Duché de Luxembourg  jusqu’en 1815 et du Grand-Duché jusqu’en 1839, ce peintre botaniste est devenu particulièrement célèbre pour ses peintures de roses à l’aquarelle.
SOUPERT & NOTTING,

 les pionniers

Quelques décennies plus tard, deux adolescents Jean Soupert et Pierre Notting commencèrent leur apprentissage comme horticulteurs-rosiéristes auprès du pépiniériste Constantin Wilhelm à Luxembourg-Clausen. Travailleurs et commerçants habiles, les deux amis fondèrent en 1855 au Limpertsberg la première maison luxembourgeoise qui créa et exporta des roses. De leur entreprise familiale sortiront plus tard des rosiéristes luxembourgeois renommés, tels que les Ketten-Frères, J.B. Lamesch, Gemen & Bourg, ainsi que Peter Lambert de Trèves.
Les premières obtentions aux noms célèbres  LA NOBLESSE, TOUR DE  MALAKOFF, DUC  DE CONSTANTINE  se trouvent encore aujourd’hui  dans les catalogues de nombreux rosiéristes. Jusqu’à ce jour, environ 270 créations de rosiers de Soupert & Notting ont pu être répertoriées dans des anciens catalogues.
La Maison Soupert & Notting pouvait se prévaloir de porter le titre de fournisseur de plusieurs Cours royales, dont celle du Luxembourg,  du Comte de Flandre, de Hollande, d’Italie, de Suède et de la Maison Impériale du Brésil.
Lors des expositions internationales et nationales auxquelles la Maison Soupert & Nottting prit part, elle remporta de nombreuses médailles, trophées et diplômes pour ses créations et la qualité de ses roses. La majeure partie de ces récompenses se trouve au Musée National d’Histoire et d’Art à Luxembourg.

En 1906 les trois fils Jean-Pierre, Pierre-Alphonse et Constant Soupert prirent la relève dans l’entreprise familiale.Les Ketten Frères
l’élégance à l’honneur
Evrad Ketten, apprenti chez les renommés rosiéristes Soupert & Notting, fonda en 1867 avec son frère Jean sa propre entreprise au Limpertsberg. Les KETTEN-Frères furent particulièrement spécialisés dans l’obtention de rosiers thé. Ils créèrent surtout des roses qui se distinguaient par des coloris très raffinés. Près de 100 variétés différentes des rosiéristes Ketten ont pu être répertoriées.
    Rose Gr-Duchesse Charlotte (photo C.Vion) eee
 Leur dernière obtention en 1939 et sans doute une des plus célèbres fut un rosier thé rouge saumoné, dédié à la Grande-Duchesse Charlotte de Luxembourg. Médaillé en or lors du prestigieux Concours des Roses à Rome, cette rose a vu se décerner le all American Rose Selection Award , la plus haute distinction pour rosiers en Amérique. Les Gemen-Bourg,
de grands industriels luxembourgeois

Après les pionniers Soupert & Notting et Ketten-Frères, les rosiéristes Gemen-Bourg s’installèrent en 1888 comme troisième grande entreprise de rosiéristes à Limpertsberg. Contrairement aux firmes Soupert & Notting et Ketten-Frères, la maison Gemen-Bourg multiplia essentiellement les roses et commercialisa des millions de rosiers. Elle fut reconnue comme la plus grande firme exportatrice de roses au monde.

J.B. Lamesch en 1871, plus tard les Meisch-Thill, Tonnar, Reuter, Lehnen, Anzia, Steffen etc…  pour ne nommer que quelques-uns furent de dignes successeurs qui ont largement contribué au culte de la rose dans notre pays.
Les roses luxembourgeoises jouissaient d’une réputation mondiale. Des centaines de familles ont trouvé un emploi stable dans une des premières  activités industrielles de notre pays. Des milliers de rosiers furent conservés durant l’hiver dans les cavernes souterraines du Limpertsberg. Deux fois par an, des catalogues en plusieurs langues furent expédiés dans le monde entier. Jusqu’à 2.000 variétés de roses différentes furent proposées à une clientèle aisée. Les rosiéristes luxembourgeois furent convoqués à la Cour Impériale du Brésil et jusqu’à la lointaine Russie des Tsars pour aménager les parterres  devant les palais avec  des roses luxembourgeoises.
Les deux guerres mondiales, crimes contre l’humanité, n’ont pas seulement exigé des millions de sacrifices humains, mais ont en plus mis en cause l’existence de nombreux employeurs. Coupé de la France, le plus intéressant marché pour nos roses, des portes closes même en Belgique, l’Angleterre qui demanda des licences d’exportation coûteuses, le grand commerce d’exportation des roses luxembourgeoises a régressé sensiblement.  Seulement 6 nouvelles obtentions luxembourgeoises, les dernières jusqu’à ce jour,  furent créées en époque d’après-guerre et ceci grâce à Adolphe Reuter de Helmdange.

L’a.s.b.l. Lëtzebuerger Rousefrënn constituée le 19 juillet 1980 à Bourglinster, s’est donnée comme but de garder vivant le patrimoine des roses anciennes luxembourgeoises. Le Conservatoire du Patrimoine Rosier Luxembourgeois d’anciennes variétés luxembourgeoises. Suite aux recherches assidues, le nombre de roses  luxembourgeoises retrouvées  est en constante croissance.

attribuant chaque année lors d’un Concours International, le Prix du Grand-Duchl de Luxembourrg à une rose nouvelle remarquable, en organisant des déplacements et conférences sur la rose, en investissant dans de nouvelles créations portant des noms en relation avec le Luxembourg, les Lëtzebuerger Rousefrënn relancent  avec passion le culte de la reine des fleurs au Grand-Duché.

      Que la longue histoire des roses luxembourgeoises devienne une histoire sans fin

 niqué par les "Lëtzebuerger Rousefrënn" 

Catalogue Médailles Soupert & Notting et Gemen & Bourg par Raymond Weiller. 

 Ons Stad Nr 85 – 2007 réd .C.Conter

 

Février 2017                                                                                        Assemblée Générale ordinaire de notre association de taille avec l’expert allemand Heiko Hübscher pour jardiniers professionnels.  Conférence sur les roses modernes avec Heiko Hübscher au Centre Culturel à Munsbach.

Mars 2017                                                                                          Conférence à Hostert par MireilleSteil et Nicole Trossen „Luxembourg, pays des roses“. Cours de taille pour amateurs de roses avec le jardinier en chef du « Rosarium ngerhausen ».

Mai 2017                                                                                                               Voyage  vers l’Île de Madère.

La présidente a participé comme juge aux Concours des Roses Nouvelles à Barcelone;  à Rome et La Tacita.

Juin 2017                                                                                                   Participation de la présidente comme juge au Concours des Roses Nouvelles à Lyon; la « Regional Convention » de la « World Federation of Roses » en Slovénie;au Concours des Roses Nouvelles à Paris.       

Nous avons accueilli un groupe de l’association „Greenfingers“ pour une visite de jardins.Participation à la Fête de la Musique à Munsbach.        

Trois de nos juges ont participé aux Concours des Roses Nouvelles à Baden-Baden où nous avons décerné le  „Prix d’Honneur du Grand-Duché de  »Luxembourg".  La présidente a pris part au Concours  des Roses Nouvelles à Saverne.  Nos juges ont participé au Concours des Roses Nouvelles à Courtrai.                    Notre association a participé à l’événement „Oppe Gaarde Paertchen“ de la Ligue CTF.

Juillet 2017                                                                                                                        Baptême de la rose 'SALUT A LUXEMBOURG' à l’occasion du 175e anniversaire de la Musique Militaire grand-ducale.                                                                                                    

La présidente a pris part au Concours des Roses Nouvelles à La Haye.      Notre association a participé au „Walfer Rousefest  2017’’.                                                      Accueil d‘ un groupe de la „Gesellschaft Deutscher Rosenfreunde“.


Pendant deux jours nous avons montré aux amateurs de roses allemands  la nouvelle roseraie dans le parc du Château de Munsbach et les plus beaux jardins au Luxembourg. Voyage chez les rosiéristes KORDES et TANTAU en Allemagne du Nord et visite de plusieurs jardins  dans la région de Schleswig-Holstein.Août 2017                                       Une trentaine de nos membres ont visité le jardin du Château de Born/Sûre. Septembre 2017                      Trois de nos juges ont participé aux concours des roses nouvelles au Roeulx.  Nos juges ont pris part au dernier concours de la saison 2017 à Orléans.   Inauguration de la nouvelle roseraie „Château de Munsbach“.  Excursion à l’événement „Fleuramour“ à Bilzen (B). Octobre 2017    Conférence par Mireille Steil et Nicole Trossen à la Miami University Dolibois European Center à Differdange.Novembre 2017  Soirée de clôture pour nos membres.

Décembre 2017     résentation au „Luxembourg House“ du guide ROSAE LUXEMBURGENSES – Lëtzebuerger Rousen gëschter an haut.                                             Participation des „Lëtzebuerger Rousefrënn“  au Marché de Noël à Schuttrange.Publications 2017  et un YEARBOOK récapitulant les moments forts de l’année 2017, furent diffusés à tous nos membres.  Un  calendrier avec de magnifiques photos de roses a été créé.Prévisions 2018Conférence avec l’obtenteur belge, Monsieur Martin Vissers. Organisation de cours de taille pour rosiersParticipations régulières aux concours de roses nouvelles.  Début juin excursion pour visiter les jardins remarquables de la région parisienne.                Remise du „Prix d’Honneur du Grand-Duché de Luxembourg“ à Baden-Baden.